Le sommeil et les enfants

Une  nouvelle étude faite par une équipe de chercheurs de l’hôpital Rivière-des-Prairies, conclut que les enfants qui dorment mieux, sont en prime plus intelligents. Leurs conclusions étaient publiées récemment dans l’International Journal of Psychophysiology.

Munis d’électrodes, les chercheurs ont mesuré l’activité électrique du cerveau de 26 enfants de 6 à 12 ans, dont la moitié était autiste. Ils  ont observé les différents stades de sommeil des enfants, l’activité électrique de leur cerveau et leurs fuseaux de sommeil. Selon Sophie Tessier, auteure principale de cette recherche « Plus les enfants avaient de fuseaux de sommeil, meilleure était leur performance aux tests de QI. »